un écrivain lu

Qu'est-ce qu'un écrivain ? Que signifie être écrivain ?


La question est au coeur de ma démarche... Il m'a semblé logique et intéressant de la poser aux lauréats du prix salon du livre du net... Oui, j'aurais dû le faire chaque année... Je vais recontacter les anciens lauréats dans le but d'éclairer sous d'autres angles ce sujet...


Qu'est-ce qu'un écrivain ?
- Christoph Chabirand, lauréat 2015 avec Les yeux vair :

Un être contradictoire. Un solitaire qui va à la rencontre des autres (l'écriture se pratique dans la solitude mais parle des autres et s'adresse aux autres).
Un rieur triste et un misanthrope philanthrope (combien d'écrivains sont parfaitement sociables et produisent des écrits d'une noirceur absolue ou le contraire). Un maître et un esclave (de ses personnages, de ses fantasmes, de son imagination...) Un introverti exhibitionniste... On pourrait multiplier les associations de contraires, pour moi elles définiraient toutes ce qu'est un écrivain, il est celui qui jette une bouteille à la mer bien qu'il ne soit pas sur une île déserte.

Chabirand Christoph


ligne
- Kate Wagner, lauréate 2014 avec Le Paradis des louves :

Je ne me considère pas comme écrivain mais comme romancière. J’écris des romans et je ne suis, littérairement parlant, pas au niveau des grands maitres. Je suis une simple passeuse de mots sans prétention. J’aime la musique des phrases, mais je ne suis pas une grande penseuse ou panseuse. De toute manière, quelque soit ce que les autres me collent comme étiquettes, je sais simplement que j’adore écrire et que si en plus je suis lue avec un certain plaisir, c’est la cerise sur le livre.

Kate Wagner


ligne
- Jean-Laurent Poli, lauréat 2012 avec Peut-on aimer une morte ? :

Un personnage qui cherche à exprimer un peu de sens à ce qu’il a vécu.

Jean-Laurent POLI


ligne
- Eric Fouassier, lauréat 2011 avec Le Traducteur :

Quant à définir ce qu'est un écrivain, j'imagine que chaque auteur peut avoir sa définition. Pour moi, il y a différentes strates. L'intime : être écrivain, cela correspond en tout premier lieu au besoin, à l'impérieuse nécessité de s'exprimer en couchant des mots sur le papier, avec un minimum de style. Cela a à voir avec les notions de plaisir solitaire mais aussi d'exigence. Et puis, bien sûr, il y a ensuite la strate sociale : être écrivain, c'est confronter ses textes au regard des autres, c'est-à-dire être publié, toucher le lectorat. Les deux strates peuvent être réunies chez la même personne mais pas toujours. Je connais des gens qui sont de véritables écrivains et qui ne sont pas publiés (par souhait, malchance, incompréhension du monde de l'édition... les raisons peuvent être multiples) mais aussi des auteurs édités, vendant parfois beaucoup de livres, et qui ne sont pourtant pas des écrivains au sens de l'intime que j'évoquais plus haut.

Eric Fouassier


ligne
- Georges Flipo, lauréat 2010 avec Le film va faire un malheur :

« On écrit parce que personne ne vous écoute », disait Jules Renard. Un écrivain, c’est d’abord quelqu’un qui écrit
> parce qu’il pense avoir des choses intéressantes à raconter,
> et qui sait se donner du mal pour les raconter de façon intéressante.
Il faut les deux idées, sinon on revient à la case départ.

Georges Flipo


ligne
- Roger Béteille, lauréat 2009 avec La rivière en colère :

Pour moi un écrivain, quand il est romancier, est un créateur d'intrigues, de sentiments, de dialogues qui peuvent être partagés, goûtés, ressentis par d'autres pour leur plaisir ou leurs émotions. Quand c'est un essayiste, l'écrivain doit être pionnier d'idées ou de raisonnements. Ensuite vient le jugement des lecteurs.... avec toutes ses nuances et parfois ses incertitudes, particulièrement relatives, quand la vie d'un livre dans les librairies est si courte !

Roger Béteille


ligne
Comment devenir écrivain

Comment devenir écrivain ? Être écrivain ! de Stéphane Ternoise
Présentation du livre (papier et numérique)
« Ma meilleure vente ! Que cet essai se vende mieux que mes romans et sûrement significatif des attentes du lectorat » (Stéphane Ternoise)


ligne




Ajouter un commentaire ou votre réponse